Comment réveillonner sans prendre (trop) de risques?

14 Décembre 2020
Pas plus de six à table, une seule personne au service, les personnes vulnérables en bout de table…
Plusieurs infectiologues exposent les règles à avoir en tête avant de recevoir les convives pour Noël et le Nouvel an.

Couvre-feu
Le couvre-feu de 20 heures à 6 heures, qui entre en vigueur à partir de mardi 15 décembre, sera exceptionnellement levé le 24 décembre, mais maintenu le 31. Jean Castex a précisé qu'il "sera possible d’inviter des personnes chez soi" le soir de la Saint-Sylvestre, en suivant la recommandation de six personnes maximum à table et à condition que ces personnes respectent le couvre-feu.

Se saluer
Pas d'embrassade. Dans les familles, il faudra garder ce réflexe de gestes barrières l’hiver, pendant les périodes de transmissions épidémiques saisonnières.

Nombre de convives lors du repas 
Respecter la règle des 6 convives dans la mesure du possible. C'est une incitation à ne pas faire des repas à 15.
Il faut absolument tenir compte de la présence ou non des personnes de plus de 65 ans, plus vulnérables.
Dans tous les cas, il faut télécharger l’application Tous anti-Covid, et éviter de prendre les transports en commun avant de venir.

Se faire tester?
On peut se faire tester avant si on a eu un contact à risque ou si on présente des symptômes !
Avoir un test qui est négatif quand on est asymptomatique, ne signifie pas qu’on n’est pas porteur du virus. Il faut en effet garder à l’esprit que la période d’incubation du Covid-19 est de trois à cinq jours et peut s’étendre jusqu’à quatorze jours. Pendant toute cette période d’incubation, on reste contagieux, mais le résultat du test ne sera pas nécessairement positif.
Le test n’est pas un passeport de non-contagiosité. Imaginez quelqu'un qui fait la fête le vendredi 18 décembre, croise des porteurs du virus. S’il fait le test le lundi ou mardi, il pourra être négatif. Deux jours plus tard, il embrassera ses grands-parents alors que sa charge virale est au plus haut.
Anne-Claude Crémieux, infectiologue à l’hôpital Saint-Louis de Paris, conseille par exemple « de s’auto-confiner pendant les sept jours précédents et de faire un test avant d’aller voir la famille ». Réduire ses contacts et déplacements au strict minimum la semaine précédente est donc recommandé.
Un test négatif doit inciter à respecter toutes les mesures pendant le regroupement.

Aérer au cours de la soirée toutes les heures.
On sait que le virus peut se transmettre dans l’air. Ce fut le cas récemment avec des personnes contaminées dans un bus : seules celles qui étaient proches d’une fenêtre n’ont pas été exposées.

Réduire le temps à table.
Par exemple, on peut très bien décider d’annuler l’apéritif, un moment où l’on est plutôt resserré, au profit d’une bonne balade.
Si on décide de le maintenir, il faut respecter les distances entre nous, utiliser des piques pour les choses que l’on va grignoter, et une coupelle par foyer représenté dans la soirée. Ainsi, chaque famille prend ses cacahuètes dans sa propre coupelle.
Pendant le repas, il faut faire attention aux objets partagés : une seule personne doit passer les plats et servir le vin.
Si la bouteille passe de main en main, le risque de contamination est forcément plus élevé.

Une extrême vigilance pour les personnes âgées et fragiles.
Comme les autres convives, elles doivent porter un masque, sauf à table.
Faire attention à l’hygiène des mains, et puis se mettre à distance, en bout de table, en laissant un espace d’une chaise libre à côté.

Distribution des cadeaux
Là encore, il faut être rigoureux. Soit les enfants prennent directement leur cadeau par terre, soit une même personne donne en main propre les cadeaux qui ne doivent pas passer de main en main.




Sources :Ouest-France - FranceTVinfo -
Photo : CATHERINE DELAHAYE / DIGITAL VISION / GETTY IMAGES
Coordonnées

Mairie de Tercé
18 place de l'Église
86800 Tercé

Horaires

Lundi : 14h - 17h30
Mardi : 8h-12h et 14h-17h30
Mercredi : 9h-12h et 14h-17h30
Jeudi : 8h-12h et 14h-17h30
Vendredi : 9h-12h et 14h-17h